Meilleures pratiques pour éviter les tentatives d'hameçonnage

Une façon de se protéger contre l'hameçonnage par courriel est d'examiner attentivement les courriels que vous recevez dans votre boîte de réception. Les signaux d'alarme sont les suivants : expéditeurs inconnus, langage impersonnel, fautes d'orthographe, liens douteux et formulaires en ligne. Savoir distinguer les bons mails des plus risqués est important pour maintenir l’équilibre au niveau de votre boite de réception, mais surtout pour protéger votre vie privée.

Toujours vérifier la conformité du mail

Lorsque vous recevez un courriel "officiel" d'une banque ou d'une entreprise en ligne, la première chose à faire est de vérifier l'expéditeur. Mais comment contrôler un mail ? C’est une question qui revient généralement dans cette situation. Il existe notamment de nombreux sites pouvant vous aider à vérifier la légitimité des mails que vous recevez. 

A lire en complément : Registre de traitement RGPD : comprendre et bien remplir

Qui vous envoie cet e-mail ? Ils ont forcément découvert votre adresse électronique parce que vous l’avez laissé circuler n’importe comment sur des sites douteux. Avez-vous déjà eu affaire à cette entreprise ou à ses produits ? Consultez l'adresse complète de l'expéditeur et comparez-la à d'autres courriels que vous avez reçus. Soyez attentif à toute différence que vous remarquez.

Analysez le ton employé dans le mail

Vous pouvez reconnaître les tentatives d'hameçonnage en prêtant attention au texte et au ton d'un courriel. En général, les entreprises et les prestataires de services s'adressent à leurs clients de manière amicale et incluent le nom du destinataire dans leur langage poli. Par exemple, ce n'est pas un bon indicateur si vous recevez un courriel qui commence par "Mesdames et Messieurs" ou par une autre phrase ambiguë. Les services et entreprises en ligne de confiance préfèrent une approche plus personnalisée, puisqu'ils connaissent vos nom et prénom.

Cela peut vous intéresser : Top 4 des meilleures influenceuses françaises

Passer à la vérification des textes du courrier

Si un courriel que vous avez reçu est truffé de fautes de grammaire, d'orthographe ou autres, vous pouvez être sûr qu'il n'a pas été créé par l'équipe de communication de l'entreprise. C'est un signe flagrant d'hameçonnage. Le document peut avoir été rédigé dans une autre langue, puis traduit dans votre langue à l'aide d'un service de traduction automatique en ligne. L'absence d'accents et d'autres caractères spéciaux est un autre indicateur.

Toujours examiner les liens avant de cliquer dessus

La présence de liens dans un courriel n'indique pas toujours un hameçonnage. Mais avant de cliquer sur un lien, vous devez toujours vous méfier et voir où il vous mène. Pour ce faire, il suffit de passer le curseur sur le lien sans cliquer dessus pour voir l'URL du site web. Correspond-il à la marque ou au service annoncé ? Existe-t-il des mesures de sécurité qui garantissent la confidentialité du flux de données, comme le protocole HTTPS ? En cas de doute, évitez de cliquer sur le lien.